Nous découvrons chaque jour de plus en plus d’objets connectés, ils se divisent en plusieurs catégories comme la santé, la musique, la lumière, etc. Une bonne partie se retrouve aussi dans le tracking d’activité comme le bracelet Jawbone UP. Etant intéressé de connaitre les performances de ces objets connectés dit “wearable”, je vous propose mon retour d’experience sur le bracelet UP24 ainsi que les services proposés autour.

jawbone-up24

Le bracelet

Le bracelet se décline en deux modèles, le système UP et UP24. La grande différence entre les deux modèles est le système de synchronisation, celle avec Jawbone UP se fait via la prise Jack de votre smartphone quand Jawbone UP24 utilise la technologie Bluetooth 4LE. Ils existent chacun en trois tailles ainsi qu’en différentes coloris.

Malgré sa souplesse et sa légèreté, le bracelet reste relativement bien en place, difficile de le perdre que ce soit la journée ou sur des séances de sports. Le système comporte deux LED à son extrémité vous indiquant son mode (s’il suit votre sommeil ou votre activité journalière) ainsi qu’un moteur vibrant pouvant vous indiquer différents états du bracelet. Le bracelet possède jusqu’à 7 jours d’autonomie et se recharge avec un adaptateur USB.

L’application mobile

L’application est compatible avec les différents appareils Android et iOS de dernière génération. Pour l’utiliser il faut avoir un compte Jawbone, impossible d’utiliser l’application sans ça.

Jawbone UP - Registrer App

L’application “UP” correspondante au bracelet est vraiment bien faite dans la première utilisation, on y découvre pas à pas comment se connecter avec l’objet,  le synchroniser et l’utiliser.

Cependant, après ce stade, on y découvre une interface plus que complexe liant différents flux d’actualités, un espace pour le sommeil en parallèle à l’activité journalière. Difficile de s’y retrouver dans tout ça.

Jawbone UP - Home

Sur l’écran d’accueil, on y retrouve nos données de la journée en un clic, en violet notre suivi du sommeil et en orange notre activité journalière. On est rapidement perdu par le déroulement de la page qui nous permet de retrouver (à gauche) nos dernières activités récentes et notre fil d’activité plus général(à droite). On a l’impression d’avoir plusieurs fois les même informations.

Dans le menu de navigation on y découvre différentes fonctionnalités de réglages ainsi que l’affichage de nos données sous différents aspects:

  • Objectifs : vous pouvez définir vos propres objectifs que ce soit pour le sommeil ou pour le nombre de pas. Le point positif: on nous indique la moyenne ainsi que la valeur recommandée par rapport à notre profil renseigné.
  • Vie: On y retrouve un graphique mettant à la suite toutes vos activités.
  • Tendance: un autre graphique affiché par type d’activité (sommeil ou journalière) avec vos moyennes par jour, semaine ou mois. Vous pouvez y appliquer différents filtres (temps d’éveil, temps en sommeil profond, etc).
  • Equipe: en vous connectant aux réseaux sociaux, vous pouvez retrouver d’autres utilisateurs du fameux bracelet afin de monter une équipe et de se “comparer”.
  • Apps: Un autre point positif, vous pouvez retrouver différentes applications qui peuvent être utilisé avec Jawbone UP.

Un autre menu est disponible pour interagir avec notre bracelet, on y retrouve l’état de celui-ci (connecté ou non, date de synchronisation, etc). On découvre aussi une demi douzaines de fonctionnalités comme définir un réveil par vibration, ajouter des alertes en cas d’inactivité ou à intervalle d’activité régulier (tous les 2000 pas) ou encore définir une sieste ou lancer un chronomètre.

Avec ces interactions, on peut imaginer divers utilisations dérivés du bracelet comme un minuteur pour la cuisine ou gérer son temps de travail(pourquoi pas).

Si vous n’êtes pas encore perdu avec toutes ces fonctionnalités, on va finir par les quelques dernières découvertes:

  • Mood: il est possible de définir son état d’énergie, cela va “d’Exténué” à “Génial”. On imagine que cela a été inspiré de l’application Mr Mood, c’est vraiment bien pour savoir comment attaquer sa journée.
  • Aliment: Toute une partie de l’application se fait sur l’ajout de ce que nous avons mangé, on peut prendre une photo, scanner un code barre ou se limiter à dire ce que c’était (un café? une tartine?). Cela permet d’évaluer les calories consommés par rapport aux calories brûlés. Cela devient rapidement complexe pour des repas complet car tout est mesuré en portion.
  • Commentaire: Vous pouvez indiquer votre état d’énergie ainsi qu’un commentaire sur chaque point de votre flux d’activité, comme sur Facebook.

Jawbone UP Mood

Possibilité d’ajouter votre état d’énergie ressentie.

Test

Après avoir testé le bracelet pendant plus de deux semaines, j’ai été agréablement surpris de la bonne synchronisation des données entre Jawbone UP et l’application ainsi que la tenue de la batterie. Les données enregistrées pendant des séances de sport sont assez proches de la réalité. Cependant, à plusieurs reprises les données se sont faussés durant la nuit: le mode sommeil s’est désactivé. Cela a rapidement faussé les autres données de la journée vu qu’il est passé en mode jour: il a pensé enregistrer environ 1000 pas entre 1h et 6h du matin et après impossible de les supprimer, c’est dommage car ça on perd rapidement les statistique de la semaine.

Développement

Jawbone propose “UP for Developers“, une API qui permet aux développeurs d’utiliser les données du bracelet à travers le cloud. L’outil ne permet cependant pas de se connecter au Jawbone UP par Bluetooth comme l’application native le fait.

Avec les différentes données collectés, on peut imaginer de nouvelles applications et utilisations du bracelet afin de proposer toujours plus de services à ces utilisateurs. C’est aussi un avantage pour garder une communauté et faire parler du produit sans forcément relancer une mise à jour de celui-ci ou de l’application native.

Conclusion

Le bracelet est en lui même très bien fait et l’application est bien pensée. Cependant le nombre de fonctionnalités est bien trop important dans l’application mobile, l’utilisateur s’y perd trop facilement.

Je garde en tête les points forts à savoir le tracking du sommeil qui est vraiment intéressant et le fait de pouvoir se réveiller autrement qu’avec un réveil classique ainsi que le côté sympathique de l’application comme compagnon du quotidien.

En fin de compte, on est plus à même d’acheter le bracelet pour ses services plutôt que pour l’objet en lui même et c’est une première dans ce type d’objet connecté. C’est un produit que je recommande à d’autres.