Après avoir fini ma première année d’étude en informatique, j’ai eu l’idée de réaliser un site internet pour une première experience professionnelle à mon compte.

Des idées à l’étude:

Après quelques idées ainsi que des conseils avisés d’un jeune entrepreneur, j’ai décidé de choisir la branche du tourisme et plus précisément le domaine de l’hotellerie de plein air.

En effet, ce domaine est peu exploité sur internet alors que le nombre de réservation de séjour en camping continuait d’augmenter.

C’est en me documentant et en continuant mes recherches qu’une idée m’est venue: un site de réservation de campings en ligne. Cette idée restant trop vaste et la gestion des emplacements de tentes pouvant être complexe, j’ai voulu me spécialiser dans les logements atypiques (mobile-home, roulotte, yourte, cabane …).

Après plusieurs appels avec des professionnels du milieu, mon idée restait solide. Le seul besoin financier restait l’hébergement du site internet et la réservation du nom de domaine, je n’ai pas eu besoin d’investir beaucoup financièrement dans ce projet. Dans un soucis que l’idée puisse être facilement “copiable”, j’ai pris la précaution de faire un dépot de marque à l’Institue National de la Propriété Industrielle (INPI).

Le nom de domaine “quel-camping.fr” s’est imposé et étant disponible, je l’ai acquis dans sa version “quel-camping.fr” et “quelcamping.fr”. Le dépot de marque me protégeait dans le cas où une autre activité était lancée sur le nom “quel-camping” dans le même secteur que le mien et difficile de s’appeler ainsi sans être dans le secteur de l’hotellerie de plein air.

Design et première version:

N’étant pas graphiste, j’ai proposé à deux amis designers/graphistes de participer à cette aventure. En acceptant, nous avons travaillé sur le design du site internet, moi leur demandant un rendu en fonction de mes idées et eux m’orientant en fonction de leurs connaissances. Le travail ensemble porta rapidement ses fruits, la première identité graphique de “Quel-camping.fr” était trouvée ainsi que son logo.

Design Quel-camping.fr

De mon côté je construisais le schéma UML (Langage de modélisation unifié) de mon projet permettant d’avoir une structure solide pour ma base de donnée. En fonction des fonctionnalités que je voulais intégrer, la tâche n’était pas simple et ma première structure de base de donnée fut un echec, elle ne répondait pas à mes attentes. Il m’a fallut plusieurs semaines afin d’avoir une structure qui répondait au mieux au projet. Ce temps de reflexion est dut aussi au développement, en effet on réalise que la structure ne convient va pas quand la fonctionnalité qui doit se baser dessus est intégrée.

Après le développement des fonctionnalités de base ainsi que l’intégration du design, le site était “pret” dans sa première version, sa mise en ligne a été faite 8 mois après l’idée de départ. Ces 8 mois se justifie de la façon suivante, autant pour moi que pour l’aide qu’on m’a apporté, le travail était fait seulement sur le temps libre et à côté des études. Difficile d’avancer vite un projet complexe avec les maigres connaissances que je possédais.

Évolution et vie du projet:

En rentrant en deuxième année d’école informatique, j’ai rapidement compris les avantages du développement orienté objet. J’ai voulu intégré cette structure dans mon projet et cela a commencé par refondre la première version qui n’était clairement optimisée. Après un mois de travail sur cette structure, le site était dans une version plus optimisée mais son design ne me convenait plus. En effet, l’épaisseur de l’en-tête ou la disposition des blocs ne laissaient pas la place aux informations essentielles, au contenu.

Comme un client, mes attentes avaient évoluées et je voulais quelques chose de plus simple, de plus épuré et une interface plus instinctive pour l’utilisateur. Le design étant la partie visible de l’iceberg, je l’ai retravaillé en me basant sur le framework css “Bootstrap from Twitter”. Cet outil m’a permit de simplifier mon design et d’intégrer de petits modules qui facilitaient certains traitements avec l’utilisateur (formulaires de données, popup et messages d’erreurs). “Quel-camping.fr” était déjà dans sa deuxième version.

Deuxieme version quel-camping

Plus de 14 mois après le début de l’aventure, le statut d’entrepreneur n’était toujours pas défini, j’en attendais encore beaucoup avant de lancer ce projet pour de bon. J’en suis arrivé à problème: sans visibilité et sans statut, difficile pour un camping de “proposer” des réservations de logements au site d’un “jeune étudiant en informatique”. Mais difficile d’avoir de la visibilité sur internet sans camping à referencer et sans réservation à proposer. J’ai mis de coté ce problème, je suis allé à plusieurs salons de professionnels de l’hotellerie de plein air afin de me documenter au maximum sur le milieu. J’ai mis en ligne la version Beta du site afin de travailler son référencement en même temps que ses fonctionnalités et ses bugs, cela me permettait aussi d’avoir un prototype en ligne à présenter aux interessés. J’ai intégré aussi des modules de partage pour les réseaux sociaux afin d’être le plus visible possible. Les mots clés ainsi que les publications fonctionnaient, des visiteurs y passaient un peu plus chaque jour.

Le mot de la fin

Après 20 mois sur le projet et aucune activité lancée, je me suis aperçu que deux choses m’handicapaient: un investissement trop faible et une étude de marché incomplète.

En effet, l’étude que j’avais pu faire m’a permis d’avoir une vision sur le secteur mais je n’avais pas approfondit les choses, je n’avais pas assez démarcher de campings afin de savoir si oui ou non le service que je proposais pouvait être interessant pour eux. Avoir une réponse positive m’avait suffit pour me lancer alors qu’il aurait fallut un échantillon d’une centaine de campings pour avoir une meilleure visibilité sur leurs besoins. De même que les campings, je ne m’étais pas assez documenté sur les campeurs eux-même qui encore aujourd’hui préfèrent téléphoner directement au camping pour réserver ou passer exclusivement par le site internet de celui-ci.

L’investissement manquant n’est pas principalement financier, mais surtout personnel. Travailler sur un tel projet seulement sur son temps libre n’est pas chose aisée, le temps me manquait parfois. Comme tous, il y a certains jours où on oublie pourquoi on a commencer l’aventure et dans quel but.

C’est en fin de 3eme année d’étude que je vois le chemin parcouru mais surtout du reste à parcourir pour aboutir à quelque chose, et c’est pourquoi je préfère l’arrêter ici.

Presque deux ans plus tard,  quelle synthèse?

Ce projet qui me semblait fou au départ m’a appris de nombreuses choses dans le domaine de l’informatique mais aussi dans d’autres domaines. En effet, j’ai appris beaucoup sur les status juridiques dans le domaine de l’entreprise, j’ai acquis des connaissances dans le domaine du droit et du management et enfin sur la gestion de projet.

Si c’était à refaire, je pense que je changerais plusieurs choses, je ferais un cahier des charges plus complet et plus solide que celui que j’avais fait pour l’époque. Je me serais directement orienté vers un framework php (Zend, CodeIgniter, Symfony) ou j’aurais intégré un CMS (Prestashop, Joomla) ou alors simplement des modules qui aurait pu m’interessé. J’aurai aussi essayer de trouver un associé afin de se répartir de le travai.

C’était une belle aventure et je la conseille à tous ceux qui en ont l’occasion.

Le site reste disponible à l’adresse Quel-camping.fr avant qu’il passe en sous-domaine de ce blog.