Passer un entretien pour un poste est toujours un peu stressant. Suivant comment ce stress est géré, la personne peut donner une image de quelqu’un qui n’est pas sûre de soi par ses gestes (tremblement, bafouillement, se frotter les mains) ou par ses mots (ne pas finir ses phrases, phrases à rallonge trop complexe, etc). Difficile dans ces cas là de donner la meilleure image de soi pour montrer qu’on est travailleur, motivé et prêt à l’emploi.

Je vous propose par mon retour d’experience quelques conseils simples.

Dress code

Votre image passe directement par votre tenue vestimentaire. Inutile de porter une tenue qui ne vous correspond pas: pas besoin de porter un costume trois pièces si vous n’en portez jamais.  Il existe aussi des personnes qui ne “savent pas” porter un costume, c’est généralement qu’ils ne sont pas à l’aise avec. Il ne faut pas non plus arriver en short & t-shirt, cela pourrait dégager une attitude négligée ou que vous ne prenez pas l’opportunité du poste au sérieux. De plus, il est préférable d’être à la “hauteur” des tenues vestimentaires de vos interlocuteurs, s’ils sont tous en costume, vous seriez trop décaler; il faut mieux prévoir trop que pas assez. Mon conseil: une chemise bien taillé et un pantalon droit, une tenue confortable pour rester à l’aise.

Geste & posture

On pense que l’entretien commence au moment où l’on prend place face au recruteur. C’est faux, il commence dès que vous faites un pas dans l’entreprise, donc les personnes que vous croisez sont peut être de futurs collègues ou vos prochains patrons, dire bonjour n’est jamais une mauvaise chose. De même que pour la poignée de main, évitez le syndrome de la “main molle”, adoptez une poignée de main ferme avec un regard dans les yeux de votre interlocuteur pour montrer votre présence afin qu’il se souvienne de vous.

Une règle simple de la politesse est de ne pas s’assoir tant que personne ne vous y invite, gardez le en tête. De plus si des discussions commencent debout, le fait de vous asseoir avant votre interlocuteur vous mettrait dans une position dominée (le rapport assis – debout équivaut à inférieur – supérieur). Après avoir été invité à s’asseoir, évitez un fauteuil pour ne pas être avachi (côté trop relaxation qu’on connait tous dans notre canapé chez nous), préférez une chaise pour rester bien droit.

Si quelqu’un entre dans le bureau ou l’espace où vous faites l’entretien, n’hésitez pas à vous arrêter de parler pour vous lever et le saluer, c’est une marque de politesse qui reste toujours appréciée; vous ne savez pas non plus s’il s’agit d’un stagiaire ou du CEO de l’entreprise, cela reste important. J’ai déjà croisé des candidats ignorant le passage de leur “futur” responsable, ça ne dégage pas une bonne image.

Restez toujours souriant, cela induit un climat plus favorable et montre que vous êtes une personne positive et sincère. Le sourire est important, et en toute circonstance: si c’est un entretien téléphonique, n’oubliez pas que le sourire “s’entend”.

Dialogue & CV

Si vous avez un entretien, c’est que le recruteur a perçu des qualités dans votre curriculum vitae (CV), c’est le moment de les mettre en avant. Vous êtes là pour montrer que vous êtes dynamique, que vous avez envie de travailler chez eux et pour cela il faut les faire rêver.

Connaitre son CV

Bien connaitre son CV c’est bien se connaitre et donc plus facile de bien se vendre. J’ai déjà croisé des personnes en entretien ne se souvenant plus des projets qu’ils avaient fait 6 mois auparavant dans leur ancienne entreprise. Evitez d’ajouter des choses que vous n’avez pas faites ou que vous ne connaissez pas, cela se saura tôt ou tard.

Connaitre l’entreprise

Regardez le secteur dans lequel l’entreprise est, sa taille, ses produits etc. L’une de ses informations peut vous aider à montrer votre motivation à intégrer cette entreprise (ex: une passion pour le voyage dans une entreprise de tourisme). Cela montre aussi que vous êtes intéressé par cette entreprise là précisément et que vous n’êtes pas venu ici par hasard.

Tracer un fil conducteur

Il va falloir mettre en avant vos experiences professionnelles  mais aussi celles personnelles, construisez des liens logiques en rapport au poste recherché. Par exemple, pour un poste de développeur web, il est intéressant de mettre en avant que vous avez un blog sur la photographie, que vous tenez un forum pour une association, etc. Si vos projets personnelles ne correspondent pas, dégagez des qualités autour qui pourraient vous valoriser. Si vous jouez d’un instrument de musique dans un orchestre, mettez en avant le côté “rigueur” et “patience”, si vous êtes plutôt sport d’équipe ce serait “persévérance” et “travail collectif”. Il faut montrer à votre recruteur que tout ce que vous avez déjà accompli va vous aider à faire le travail qu’il pourrait vous donner demain et que vous êtes la personne idéale.

**(Re)connaitre ses _défauts

_** Une question classique d’entretien est “citez moi une qualité ainsi qu’un défaut”. Il faut déjà avoir préparé cette question, elle aide le recruteur à voir si vous ne vous mettez pas sur un piédestal (par votre qualité choisi) et si vous vous connaissez bien (par votre défaut). Ce n’est pas le moment de laisser sortir un “paresseux”. Evitez aussi les défauts trop positifs comme “perfectionniste” que tout les recruteurs ne connaissant que trop bien. Trouvez votre défaut et ce à quoi il peut correspondre à le tourner comme une qualité. Vous pouvez en trouver certains sur defaut-et-qualite.fr.

Conclusion

En mettant en pratique tous ces petits conseils, vous avez une bonne base pour réussir votre entretien. Ce qui est important c’est de rester honnête et sincère durant vos entretiens. Passez en plusieurs pour vous familiariser avec le processus. Exercez vous avec des proches si vous continuez à avoir des doutes, on retient mieux ce que l’on a déjà fait. Enfin, ne vous souvendez pas, surtout pour obtenir à tout prix un poste, car cela montre que vous ne connaissez pas votre valeur ou que vous n’êtes pas confiant sur vos capacités. Gardez confiance en vous et vous arriverez à vos fins.

Réussir son entretien